excellia finance
Accueil » Actualités » Mutuelle santé: perspective de hausse des tarifs en 2018

Mutuelle santé: perspective de hausse des tarifs en 2018

Comme tous les ans, le 1er janvier 2018 annoncera une augmentation des tarifs dans certains secteurs économiques. Il semble que le secteur mutuelle Santé ne sera pas épargné. Les français doivent s'attendre à une augmentation de ce poste budgétaire. En effet, la Sécurité Sociale annonce une baisse des remboursements de base pour certains soins et médicaments. 

Par ailleurs, la plupart des compagnies de mutuelle santé ont d'ors et déjà indiqué que les tarifs des garanties qu'elles proposent augmenteront en 2018. Pourtant cette couverture santé est de plus en plus utile compte tenu du coût élevé des soins de santé en France. 

Pourquoi une hausse des tarifs de mutuelle santé en 2018?

Les raisons de cette inflation sont multiples. Si les cotisations mutuelle augmentent c'est avant tout parce-que le déficit de la Sécurité Sociale ne cesse de se creuser. A la fin de l'année 2017, ce déficit devrait atteindre 4.4 milliards d'euros. Le gouvernement Macron envisage donc d'augmenterle forfait hospitalier non pris en charge par la Sécurité Sociale. Ainsi, en 2018 ce forfait passera de 18 euros à 20 euros par jour d'hospitalisation. Les mutuelles, qui la plupart du temps prennent en charge ce coût financier, vont donc répercuter cela sur leur tarification. 

La mutuelle santé: une assurance qui reste indispensable

Le coût moyen d'une mutuelle santé pour un ménage avec deux enfants est d'environ 3000 euros par an. C'est donc un important poste budgétaire à fortiori pour les foyers endettés. La rentabilité d'une couverture santé est donc de plus en plus discutée. En effet, pour de nombreuses affections de longue durée et pathologies chroniques, la Sécurité sociale prévoit un remboursement des soins à 100%. La mutuelle santé demeure par contre intéressante lorsque il convient de prendre en charge des frais dentaires ou d'optique. D'autant que les hospitalisations hors prise en charge à 100% restent très coûteuses si une couverture santé n'a pas été prévue au préalable.